dans Un instant  2006. 5 éditions : carton 13 x 6 x 4,5 cm, prisme, 9 x 2 x 2 cm, métal



J’ai simplement posé un prisme devant ma fenêtre, le soleil rentre dans l’espace quotidien comme toues les jours. Le prisme, un révélateur, transporte et révèle la lumière lentement et ensuite disparaître, en nous mettant devant la fragilité de l’instant et en même temps devant un instant de poétique.  

Dans ce travail, ce dévoilement d’un instant de la lumière, comme un mirage après la pluie on voit l’arc-en-ciel dans le ciel, on dirait, qui vient d’un monde merveilleux, cet arc-en-ciel n’est pas de loin, tout près de chez soi.  Finalement je ne cherche pas aller ailleurs de loin d’ici, plus tôt rentrer plus profond d’ici, regarder ce qui est plein mais semble le vide.

min jisook

CV & ContactCV_contact.html
TRAVAUX /garde_page.html