Ciel 1998. Photographie couleur , 55 x 80 cm



En déplaçant un objet de sa place habituelle, nous sommes amenés à réfléchir autrement sur cet objet, et, peut-être, à redécouvrir ou à retrouver des sensations perdues à son sujet. En contemplant le ciel comme un objet neuf, il m’a révélé, à moi aussi, des choses que je croyais avoir oublié, des phénomènes intérieurs ignorés.

J’ai projeté l’image du ciel dans mon espace quotidien pour pouvoir me réfugier dans sa couleur bleue, ignorer le temps et prolonger le rêve, recréer un espace abstrait mais sentimental, léger jusqu’à l’apesanteur. L’image du ciel représente donc le lien entre deux temps et deux lieux : entre le passé et le présent, aussi bien qu’entre le lieu de l’intime et l’espace extérieur.

min jisook

CV & ContactCV_contact.html
TRAVAUX /garde_page.html